• fr
Ivory SearchRECHERCHE

Peau sèche en hiver : que faire ?

Femme hiver peau sèche

Qui n’a jamais expérimenté ces fameux picotements et tiraillements qui nous empoisonnent la vie pendant la saison froide ? Il faut dire que cette période de l’année met notre peau à rude épreuve : entre les températures qui dégringolent, le vent et l’air sec de nos appartements surchauffés, il n’est guère étonnant que notre peau fasse profil bas… Voici les bons gestes de Veld’s pour prévenir la peau sèche en hiver !

 

Sécheresse ou déshydratation :
avez-vous vraiment la peau sèche en hiver ?

Rougeurs, inconfort profond, démangeaisons… Ça y est, vous vous dites que vous avez la peau sèche à cause du froid ! Mais avez-vous bel et bien la peau sèche… ou est-elle déshydratée ? Ces deux notions sont souvent confondues, alors qu’elles ne désignent pas du tout la même carence !

Bien souvent génétique, une peau sèche est un type de peau qui ne sécrète pas assez de sébum (lipides) : son film de surface est déficient et peine à protéger efficacement la peau en hiver. La déshydratation, quant à elle, est une tendance cutanée passagère : elle correspond à un manque d’eau dans les tissus et se reconnaît facilement aux petites stries qu’elle laisse sur la peau.

Néanmoins, la frontière entre sécheresse et déshydratation reste assez mince : en effet, un manque d’eau peut aggraver l’état d’une peau sèche et, inversement, une tendance à la déshydratation peut dégénérer en sécheresse, si la peau n’est pas correctement soignée.

C’est bien souvent en hiver que les deux problèmes se superposent, tout simplement parce que le froid et le vent assèchent les réserves d’eau de la peau. Ajoutez une carence en eau sur une carence en lipides… et c’est la catastrophe sur votre minois ! Autant dire qu’il vaut mieux bien vous préparer à l’hiver et ses petits désagréments…

 

Peau sensible au froid : optez pour des nettoyages raisonnés et cocooning

Si vous avez la peau sèche en hiver, prenez des pincettes avec le nettoyage ! Votre défi : éliminer les impuretés, sans exposer la peau à des substances agressives susceptibles de décaper son film hydrolipidique. Aussi, choisissez soigneusement votre nettoyant : faites une croix sur les détergents moussants et tournez-vous plutôt vers un lait ou notre huile démaquillante Clean, très appréciée des épidermes délicats pour la sensation de confort qu’elle apporte instantanément au visage.

Vous avez l’habitude de rincer vos nettoyants à l’eau du robinet ? STOP ! Rien de tel que le calcaire pour détraquer une peau sensible en hiver. Tournez-vous vers l’eau de source ou un pulvérisateur d’eau thermale, bien plus respectueux de votre épiderme. Et pour maximiser les résultats de votre routine anti-sécheresse, n’hésitez pas à remplacer de temps à autre le nettoyage matinal par une simple ablution d’eau pure. Dans tous les cas, ne laissez jamais votre visage sécher à l’air libre et épongez soigneusement toutes les traces d’eau avec une serviette propre.

Visage femme crème

L’hydratation de la peau en hiver : un passage obligé !

La peau qui pèle en hiver, ça vous dit quelque chose ? Aussi peu esthétique qu’inconfortable, ce phénomène correspond à une desquamation progressive des couches supérieures d’un épiderme assoiffé. Pas de panique : vous pouvez éviter cela ! Quand le temps se rafraîchit, votre crème hydratante doit devenir votre meilleure alliée : on l’applique religieusement tous les matins pour protéger sa peau du froid, mais également tous les soirs pour booster la reconstitution du film hydrolipidique pendant la nuit.

En d’autres termes, pensez eau ET lipides ! Dirigez-vous vers des formulations occlusives, qui forment un film imperceptible à la surface de la peau pour la défendre contre les agressions extérieures et limiter la perte insensible en eau. L’urée, le rétinol, l’acide hyaluronique et les céramides sont autant de substances à traquer dans les compositions de vos cosmétiques quotidiens, pour hydrater votre peau jusqu’à plus soif.

Une fois par semaine, offrez-vous un bon masque hydratant pour apaiser une peau qui gratte à cause du froid et la rougeur de peau typique de l’hiver. Et bien entendu, hors de question de faire l’impasse sur les lèvres ou le contour des yeux !

 

Donnez un coup de pouce à votre peau sèche de l’intérieur

La protection et l’hydratation de la peau en hiver passe aussi par l’intérieur ! Même si la sensation de soif est moins flagrante qu’en été, veillez à continuer à boire au minimum 1,5 litre d’eau minérale par jour : pendant la saison froide, le chauffage assèche l’air… et c’est votre peau qui en fait les frais. De même, limitez autant que faire se peut votre exposition au stress, au tabac ou à l’alcool, bien connus pour amplifier le phénomène de déshydratation.

Et dans l’assiette, alors ? On fait le plein d’acides gras essentiels, en particulier d’oméga-3 : incontournables dans les soins de la peau sensible au froid, ils abondent dans les poissons gras, les noix et les graines de chia. Enfin, n’oubliez pas de recharger vos réserves de vitamine E en surmontant vos salades d’un fin filet d’huile de germe de blé (au bon goût de noisette !)… et vous voilà parée pour affronter l’hiver sereinement !