• fr
Ivory SearchRECHERCHE

Lumière bleue : quels effets sur la peau ?

Femme smartphone lumière bleue

On entend tout dire sur la lumière bleue : elle serait dangereuse pour l’organisme, pour nos yeux, pour notre peau. Mais qu’en est-il vraiment ? Quels sont les effets de la lumière bleue sur notre peau ? Comment agit-elle et comment s’en protéger ? Zoom sur la lumière bleue.

 

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue, qui porte également le doux nom de Lumière à Haute Energie, est naturellement présente dans le spectre lumineux qui nous entoure. Elle constitue 7 à 10 % du rayonnement solaire, mais est aussi présente dans la lumière des LEDs blanches, et dans la lumière projetée par nos écrans (téléphone, tablette, télévision, etc.).

 

Avant d’aller plus loin, sachez qu’il existe deux types de lumière bleue :

  1. La lumière bleu turquoise : bénéfique à notre organisme, elle régule notre rythme biologique, apaise le stress et favorise la bonne humeur.
  2. La lumière bleu violet : celle-ci est nocive et aurait des effets délétères sur le cycle de sommeil, sur les yeux et sur la peau.

 

Quand on parle des « dangers » de la lumière bleue, on évoque donc la lumière bleu violet. Si la « dose » à laquelle nous sommes exposés naturellement, à travers le soleil, n’est pas « si » dangereuse, c’est l’intégration des LEDs et des écrans dans notre quotidien qui pose problème. Une forte exposition à la lumière bleue, prolongée et quotidienne, peut avoir des impacts sur la santé, et sur notre peau.

 

La lumière bleue est-elle dangereuse ?

La lumière bleue est une lumière très concentrée, c’est aussi pour ça qu’on parle de lumière à haute énergie. A force d’exposition prolongée et répétée, elle est suspectée d’avoir plusieurs effets néfastes :

  • La lumière bleu violet perturberait le cycle de sommeil. En cause : l’exposition aux écrans tard le soir, qui donne à notre métabolisme un signal proche de celui des rayons UV. Ce signal indique à l’organisme qu’il doit être éveillé, ce qui à terme, peut altérer le cycle de sommeil.
  • La lumière bleue nocive présente un danger pour les yeux. Elle accélérait le vieillissement des cellules de la macula, et favoriserait les pathologies oculaires comme la DMLA.
  • La lumière bleue fait partie du « top 3 » des menaces pour la peau, avec les UV et la pollution. Comme pour les yeux, elle favoriserait le vieillissement cutané prématuré.

 

pc tablette smartphone

Lumière bleue : ses effets sur la peau

Les rayons du soleil sont la première cause du vieillissement de la peau, car les ondes des rayons ultraviolets sont particulièrement courtes et intenses. La lumière bleue possède une longueur d’onde plus longue et légèrement moins intense, pour autant, elle pénètre la peau plus profondément.

A la longue, la lumière bleue altère le fonctionnement naturel du derme. Elle agit sur les kératinocytes, diminuant la production de collagène et d’élastine, et elle favorise l’oxydation des cellules. Le renouvellement cellulaire est ralenti, la peau peine à se régénérer correctement.

On constate alors un vieillissement cutané accéléré, avec une peau moins ferme et élastique, des rides qui se forment plus rapidement. La lumière bleue joue aussi sur le teint : elle provoque un teint terne, grisé, dû au ralentissement de l’activité cellulaire. Chez les personnes ayant des prédispositions à l’hyperpigmentation, la lumière bleue peut entraîner l’apparition de taches brunes sur le visage, ou accentuer le phénomène si vous en avez déjà.

 

Lumière bleue et vieillissement cutané : comment prévenir ses effets ?

Si les études menées sur les dangers de la lumière bleue pour notre organisme se multiplient et tendent à nous alerter sur la question, il ne faut pas céder à la panique. Il existe des solutions et des bons gestes à adopter, pour se prémunir contre la lumière bleue nocive.

Pour les personnes connectées, il existe des filtres anti-lumière bleu à appliquer sur les écrans pour limiter leur effet. Vous pouvez aussi adopter des lunettes anti-lumière bleue (avec ou sans correction) pour protéger vos yeux. Du côté du derme, plusieurs gestes à mettre en place pour vous protéger des effets de la lumière bleue sur la peau :

 

Misez sur des soins antioxydants

Le premier geste face à la lumière bleue est de vous prémunir contre le stress oxydatif qu’elle engendre, c’est-à-dire, son effet oxydant. Dans votre routine beauté, incluez matin et soir des soins aux actifs anti-oxydants. Une fois par semaine, boostez leur effet avec un masque antioxydant à la formule concentrée, comme notre Masque noir Age Commando. Idéal pour lutter contre les effets de la pollution sur la peau et de la lumière bleue.

 

masque noir visage Age Commando

Portez un soin solaire toute l’année

Porter un soin solaire visage en été, comme en hiver, est le geste indispensable pour préserver la beauté et la jeunesse de sa peau. Si en été, un soin à indice 30 est le strict minimum, en hiver, vous pouvez vous tourner vers des soins plus légers, à l’image de notre crème teintée et anti-UV Flash Protect.

Ce soin vous protège des rayonnements ultraviolets et de la lumière bleue. En bonus ? Le Flash Protect unifie le teint pour un effet bonne mine naturel, sans vous empêcher de bronzer.

 

Renforcez votre film hydrolipidique

La barrière de défense de votre peau, c’est son film hydrolipidique. Ce film en surface du derme vous protège contre les rayonnements UV, contre la lumière bleue, et la pollution. Pour protéger votre peau, il est nécessaire de renforcer le film hydrolipidique chaque jour, avec une crème hydratante et nourrissante.

Encore mieux : choisir une crème à l’effet anti-âge comme notre soin Age Killer, pour lutter contre la perte en élastine et en collagène, accélérée par la lumière bleue.